Partagez | 
 

 La magie avancée - Volume 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin

La Magie Avancée
L'important ce n'est pas ce que l'on est à la naissance, mais la façon dont on grandit par la suite.
Il existe beaucoup de secrets et de sortilèges dans le monde magique. Si la plupart sont à la portée de n'importe quel sorcier ou sorcière doué, d'autres ne peuvent être acquis qu'avec certaines prédispositions qui sont loin d'être à la portée du premier venu. On les appelle des dons ou des particularités et ils font toujours des sorciers qui les possèdent des personnes exceptionnelles. Pour le meilleur, comme pour le pire.

Pour demander un don vous devrez en faire la requête auprès du staff à cette adresse en expliquant en quoi cette particularité pourrait être importante pour votre personnage que ce soit du point de vue de son passé ou de son développement. Par conséquent, ne choisissez pas un pouvoir à la légère sous peine de vous le voir refuser. Vous devrez également nous fournir un test RP dans lequel vous devrez nous montrer comment votre personnage s'en sert (cela peut être le jour où il l'a appris/découvert, ses recherches, un jour où il s'en est servit, un moment important de sa vie ou même une réflexion en fonction de ce pouvoir). Si vous utilisez bien le pouvoir et avez de solides raisons de prétendre le maitriser il vous sera facilement accordé ! Sachez que vous pouvez également acheter des améliorations à tous les pouvoirs cités dans ce topic en vous rendant dans cette boutique.

• Animagie 1/7
• Legilimencie 1/4
• Occlumencie 0/7
• Métamorphomages 0/4
• Lycantropie/Loup-garou 0/5
• Vampires 0/3
• Vélanes 0/4
• Voyance 0/5

Il existe également d'autres dons beaucoup plus rare tel que le Fourchelange ou les semi-géants qui ne concerne qu'une très faible minorité de sorciers, raison pour laquelle ils ne seront pas décrits ici. Si vous souhaitez prendre l'un d'entre eux - hors PV - sachez que nous serons d'autant plus exigeants par rapport à votre histoire et la façon dont vous justifierez ce don.

egotrip




L'animagie
Un animagus est un sorcier capable de se transformer en animal à volonté. L'animal ne peut pas être déterminé à l'avance, mais dépend du caractère de la personne. Devenir animagus nécessite beaucoup de patience et de rigueur dans la préparation d'une potion complexe et la poursuite de nombreuses années d'entrainement pour maitriser l'instinct de son animal. Tous n'en sont pas capables et ceux qui y parviennent on obligation de se déclarer auprès du ministère.

La legilimencie
La legilimencie est une forme de magie ancienne qui permet à celui qui la pratique de percevoir les émotions et souvenirs d'une personne. Elle est très complexe à maitriser, nécessitant certaines capacités innées, et peut s'apparenter à de la magie noire.

L'occlumencie
L'occlumencie est la discipline opposée à la legilimencie. Elle permet aux sorciers les plus forts mentalement de bloquer leur esprit aux intrusions. Elle nécessite beaucoup de sang froid et d'entrainement pour être parfaitement maitrisée, mais peut s'avérer un atout indispensable en ces temps de trouble.

La métamorphomagie
Les métamorphomages sont des sorciers nés avec la capacité de se métamorphoser à volonté en modifiant leurs traits humains ou en en empruntant aux animaux. Leur pouvoir est inné et reflète souvent les émotions de celui qui le possède. Les métamorphomages sont par exemple connus pour changer de couleur de cheveux lorsqu'ils sont tristes ou en colère.

La lycanthropie
La lycanthropie est le nom de la maladie capable de transformer un sorcier en loup-garou chaque soir de pleine lune. C'est une malédiction très lourde qui isole fortement celui qui en souffre. Elle est transmise par morsure, bien que ces dernières ne soient pas systématiquement contagieuses.

Les vampires
Les vampires sont des sorciers atteint d'une malédiction ou transformés en vampire suite à un rituel auquel peu de personnes survivent. Ils se nourrissent de sang, principalement du sang humain bien que beaucoup aient appris à ce contenter de sang animal. Il existe beaucoup de préjugés à leur sujet qui sont loin d'être tous justifiés.

Les Vélanes
Les vélanes, ou plutôt semi-vélanes sont des femmes (et plus rarement des hommes) très belles et envoutantes qui descendent à la fois de sorciers et de vélanes, une créature charmant les hommes pour les dévorer. Elles possèdent un charme très puissant qui leur permet de séduire avec grande facilité les personnes qui les approchent.

Les Voyants
Les voyants sont des sorciers et sorcières assez rarement pris(e)s au sérieux qui, dans certaines conditions, sont capable de prédire l'avenir ou même des prophéties. C'est un talent rare qui ne concerne que certains prédisposés et est très difficile à maitriser.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à lire la suite des chapitre présents ci-dessous ou à poser vos questions aux membres du staff.

egotrip




Dernière édition par The Runespoor le Dim 20 Nov - 20:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin




Les Animagi
An Animagus is a wizard who elects to turn into an animal.
#1/7 + extras
₪ L'animagie est une forme de magie ancienne qui permet à n'importe quel sorcier de se transformer en un animal donné à volonté. Les sorciers et sorcières la pratiquant sont appelés animagi (ou animagus au singulier) et ne se trouvent qu'en nombre limité. Car, si à première vue la méthode pour devenir animagus est assez simple, la discipline, la rigueur et la précision qu'elle demande pour sa mise en pratique à poussé à bout la patience de plus d'un potionniste expérimenté. Même s'il est possible de trouver les rituels et recettes de transformations dans des livres spécialisés, il est fortement conseillé aux prétendants de n'apprendre qu'aux côtés d'animagi confirmés. En effet, le processus de transformation est aussi éprouvant que long et demandera souvent un fort soutien moral pour persévérer malgré les échecs.

L'animagie est une magie prestigieuse, elle permet également à un sorcier de se fondre plus aisément dans le monde moldu voir même d'espionner sans être reconnu et c'est sous ce prétexte que le ministère a décidé de la réglementer. Il est interdit de tenter de devenir animagus sans l'accord préalable du ministère qui consignera alors le nom du sorcier dans un registre. Au cour du XX° siècle on dénombre à peu près sept sorcier et sorcière déclarés en tant qu'animagi. Il néanmoins pas si rare que certaines personnes un peu tête-brulées se lancent dans le parcours d'apprentissage de manière illégale. Ces animagi non-déclarés ont alors tout intérêt à bien cacher leur particularité s'ils ne veulent pas risquer de passer devant le Magenmagot au complet.

Il y a dix étapes pour devenir animagus, une partie étant consacrée à la fabrication d'une potion l'autre à la répétition d'un sortilège. Chaque étape est extrêmement délicate est peut facilement être ratée si le sorcier n'est pas suffisamment consciencieux. Les conséquences peuvent alors être terribles ; allant de l'échec aux mutations diverses et variées selon l'étape où la potion est échouée. Heureusement, rien qu'un médicomage ne saurait soigner. A la fin du processus, l'animagus ne pourra se transformer qu'en un seul et unique animal. Il n'est pas non plus possible de déterminer à l'avance quel sera l'animal définitif. Quelques sorciers ont déjà connu de grosses déceptions en découvrant que le résultat final ne cadrait pas du tout avec leurs attentes. Généralement, la forme animagus une fois révélée, le patronus du sorcier - si d'aventure il sait en produire - adoptera la même forme que la forme animale puisque les deux sont étroitement liés. La transformation permet également à certains de bénéficier des avantages physiques des animaux dont on prendra l'apparence. Par exemple, un animagus chat aura une ouïe plus fine et une vision colorée différemment. A l'inverse, le sorcier sous forme humaine pourra adopter des comportements de son animal (tel cette légende d'un animagus chouette qui ne cessait de se tordre le cou). Il faut beaucoup d'années d'études pour parvenir à maitriser son instinct animal que ce soit transformé mais également sous forme humaine et encore plus de talent pour parvenir à se transformer sans avoir besoin d'utiliser sa baguette.

La première transformation est extrêmement douloureuse voir même traumatisante pour certains. C'est celle qui comprend le plus de risques de se laisser emporter par l'instinct animal. Plus un sorcier se transforme moins il souffrira et, avec suffisamment de pratique, les plus habiles parviennent à se métamorphoser sans aucune douleur presque instantanément. Il est extrêmement rare de se transformer en animal volant et tout à fait impossible de changer d'apparence animale voir même de se faire effacer des registres une fois recensé comme animagus confirmé.

• Pour devenir animagus après votre inscription, il vous sera demander d'acheter indépendamment et dans l'ordre chaque élément de la potion à cette adresse et de réaliser un rp de chaque étape du processus de transformation que vous devrez joindre à votre demande au staff (un rp ou une allusion IRP dans laquelle vous préparez chaque élément et au moins 5 allusions de la pratique quotidienne du sort de transformation). Plus vos rps seront réussi et plus vous aurez de chance de vous transformer. En revanche, il ne vous sera rien demandé de particulier si vous décidez de devenir animagus à votre inscription (si ce n'est de remplir la demande au staff incontournable).

• Pour consulter la recette de la potion d'animagus ou obtenir plus d'informations sur l'animagie rendez vous ici. ₪

Registre des animagi :

Animagi recensés
• Minerva McGonagal - Chat (PV libre)
• Linda Oswin - Ours






Animagi non recensés


Animagi en formation


N'hésitez surtout pas à envoyer un message au staff si vous avez besoin de plus de précisions.
 
Code made by Wanderlust


Dernière édition par Admin le Mer 9 Nov - 12:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin




La Legilimencie
Do not lie to me! I can always tell.
#1/4
₪ La legilimencie est le nom donné à la maitrise du sortilège de legillimen. Ce sortilège complexe très peu enseigné si ce n'est par d'autres legilimens permet à celui qui le lance de lire dans les pensées de la personne ciblée. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'est pas donné à tout le monde de devenir legilimen, seuls certains sorciers prédisposés ou extrêmement puissants sont capable de maitriser ce sortilège et, lorsqu'ils y parviennent, rien ne garanti l'exactitude de ce qu'ils trouveront. En effet, la legilimencie est loin d'être une science exacte. Même un sorcier en possédant une maitrise parfaite ne saurait être certain de ce qu'il pourrait tirer des esprits de ses victimes et, en dehors de Voldemort peut-être, très peu peuvent se vanter de ne jamais se tromper. L'usage de ce sort peut être très éprouvant et ne permet d'obtenir que des flashs et impressions que le legilimen aura alors à interpréter. Il n'est pas possible de lire directement les pensées de quelqu'un, du moins pas de la façon dont certains pourraient se l'imaginer. Un legilimen ne sera pas capable d'entendre une insulte pensée à son intention mais pourra percevoir un sentiment de mépris/reproche qui pourra lui faire dire que quelqu'un se moque de lui. Aussi, même s'ils sont d'inégalables détecteurs de mensonges, il reste toujours possible de les tromper à condition d'être occlumen (ou du moins très futé). Chaque legilimen vit sa capacité de manière différente, certains se ferment dans une froideur sans pareil tandis que d'autres en verront leur sensibilité mise à fleur de peau. Dans tous les cas, fouiller les esprits et être constamment capable de discerner les mensonges, aussi petits soient-ils, n'est jamais sans conséquence, ne serait-ce que pour les migraines.

Nul ne sait par qui ou quand ce sortilège a été inventé, mais plusieurs historiens de la magie supputent qu'il fut créé par Salazar Serpentard en personne afin de pouvoir ensorceler le Choixpeau Magique ; ce dernier tirant effectivement de la legilimencie sa capacité à lire dans les pensées pour attribuer les maisons. Cette origine non certifiée a donné à la legilimencie une réputation très sombre (et beaucoup de blagues douteuses comme quoi tous les legilimens seraient des descendants de chapeaux pointus). Même si rien ne prouve que cela soit le cas, on l'attribut souvent à un acte de magie noire avancée ou, du moins, à une part négative de la magie ; de telle façon que cette aptitude possède souvent une réputation ambiguë à la fois crainte et respectée par le reste du monde sorcier. Étant pratiquement impossible de mentir à un legilimen, leurs avis, conseils et jugements sont des plus recherchés et, toute personne souhaitant travailler avec un sorcier possédant ce talent sauront avec exactitude s'ils se mentent ou non dans leur décision. Toutefois, ne nous mentons pas, personne n'aime à savoir qu'un autre est capable de discerner chez vous le plus noir de vos secrets. Aussi les legilimens affirmés ont-ils souvent du mal à s'intégrer tandis que les autres préférerons garder le secret, participant à la méconnaissance de cette aptitude qui n'a pourtant - à la base - pas grand chose de maléfique.

Si, à l'origine, la legilimencie se pratique comme n'importe quel sort normal - c'est à dire avec une baguette et une formule - il est possible aux meilleurs de l'employer de manière silencieuse et sans baguette, voir même de façon instinctive. Dans ces cas là, un contact physique ou visuel avec la cible permet une meilleure qualité de lecture. On notera par ailleurs que la douleur ressentit à la lecture de son esprit est très variable. Tout dépend de la volonté et du talent du legilimen ainsi que de la "profondeur" des souvenirs recherchés. Les débutants auront souvent tendance à faire des intrusions très douloureuses et brouillonnes, touchant aux centres émotionnels de leurs victimes, tandis que les plus habitués sont tout à fait capable de passer votre vie en revue sans provoquer d'avantage qu'un léger malaise ou une migraine. Lors de ses "lectures" le legilimen peut également faire remonter des souvenirs douloureux ou refoulés à la surface, faisant renaitre les émotions ressenties lors de cet événement de façon parfois décuplée. Là-encore, la volonté à faire souffrir reste très importante. Un legilimen expérimenté pourra également être capable de manipuler votre esprit à des degrés plus ou moins poussés, le plus souvent sous la forme de visions, faux souvenirs ou rêves parfois très réalistes pouvant influencer vos décisions. En bref, tant d'autres choses qui participent à sa mauvaise réputation. La legilimencie, employée par de mauvaises personnes, peut devenir une arme redoutable presque aussi atroces qu'un doloris et il peut être très difficile de se remettre d'une attaque ciblée d'un legilimen. Cependant, les connaissances réduites dans le domaine tel que l'étendue réelle de ce pouvoir ou tout simplement l'incapacité à trouver des témoins fiables de pratiques abusives de la legilimencie n'ont pas permis au ministère de trouver des arguments valables pour faire mieux que réglementer cette pratique au même titre que le verita serum. ₪

Legilimens accomplis :
• Ludovic Descremps




Apprentis legilimens :

Code made by Wanderlust


Dernière édition par The Ministry le Mer 9 Nov - 22:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin




L'Occlumencie
The mind is not a book, to be opened at will and examined at leisure.
#0/7
₪ L'occlumencie est une technique mentale qui permet de fermer son esprit à toute forme d'intrusion. Elle fut inventée il y a bien longtemps de cela pour contrer les pouvoirs des legilimens et est, depuis, souvent enseignée lors de formations pour des posts hauts placés ou bien pour les métiers d'Aurors et d'officiers de la Police magique voir même chez les mangemorts. Pratiquée sans baguette ni formule, l'occlumencie ne se base que sur votre volonté pure, ce qui en fait une discipline très difficile à maitriser, surtout pour ceux qui n'arrivent jamais à se passer de leurs baguettes. Tout le monde né avec une certaine capacité inée à l'occlumencie, cependant, rares sont ceux chez qui cette dernière est développée et surtout assez forte pour repousser un legilimen. Il peut être très difficile de parvenir à fermer son esprit et plus encore à repousser des intrusions, c'est un entrainement long et constant pour maintenir son niveau et chaque étape est une véritable épreuve mentale puisqu'on ne peut éprouver ses progrès qu'en pratique, face à un legilimen passant à l'assaut. C'est une discipline qui nécessite une très grande force de caractère et aurait de quoi provoquer l'admiration de plus d'un. Pourtant, à l'instar de la legilimencie, l'occlumencie est un domaine très peu connu qui ne s'enseigne pas non plus à Poudlard.

L'occlumencie est régie par les émotions ou plutôt, par l'absence d'émotions. Plus une personne est sensible, proche de ses sentiments et de ce qu'elle ressent ou bien plus la personne aura connu de peines et de moments douloureux dans sa vie moins elle parviendra à pratiquer l'occlumencie. Pour progresser, un occlumen doit apprendre à compartimenter son esprit, mettre de côté ses ressentis, sa compassion et toute autre forme de sentiments pouvant perturber la concentration. Raison pour laquelle les occlumens paraissent souvent - mais pas toujours - froids et distants et portent parfois une mauvaise réputation, surtout auprès des legilimens. Contrairement à ces derniers, ils ne bénéficient pas réellement de la confiance de leurs voisins. Au contraire, on considère souvent que les personnes désirant devenir occlumens sont celles qui ont le plus à cacher et donc celles dont il faut se méfier. Néanmoins, ce talent peut se montrer utile à plus d'une occasion et les occlumens restent des personnes aux décisions sûres puisqu'on peut être certains qu'elle n'auront jamais été influencé par un tiers. Cette capacité permet aux personnes d'action de ne pas craindre de dévoiler leurs secrets par la force, de conserver pour soi ses pensées et de faire face avec plus de facilités aux douleurs que peuvent infliger les legilimens. Ne vous trompez pas, lutter avec son esprit peut-être tout aussi douloureux que se battre à mains nues face à une armée de sorciers en colère et il faut un très grand sang froid pour parvenir à garder cette barrière levée sur une longue durée, mais ceux qui s'en montre capable n'auront pas à prouver qu'ils ont l'étoffe de très grands sorciers.

Il existe plusieurs niveaux d'occlumencie ; au premier stade le sorcier se contente de vider son esprit de toute pensées, rendant ainsi inefficaces les invasions des legilimens, mais les praticiens les plus avancés parviennent à ne dissimuler - et ce parfaitement - que les éléments de leur esprit pouvant leur nuire. Ainsi, un espion tentant de se faire passer pour quelqu'un d'autre pourra cacher à un legilimen toute information pouvant le trahir en conservant ses émotions, idées et ressentis visibles, permettant ainsi de ne pas se dévoiler par un esprit "trop vide". Certains occlumens très puissants peuvent même étendre leurs capacités à d'autres sorts agissant sur le mental. Il n'est par exemple par rare qu'un occlumen dispose d'une résistance accrue aux Imperos ou sorts de suggestions. Ils peuvent également résister plus facilement aux verita serum, filtre d'amour et autres potions visant à vous faire dire ou faire des choses que vous préféreriez éviter. C'est une discipline très ouverte dont beaucoup de sorciers et sorcières pourraient grandement bénéficier s'ils la connaissait. Si vous souhaitez devenir occlumen en cours de jeu vous devrez trouver un legilimen qui acceptera de vous donner des leçons, chose loin d'être aisé car si ces esprits baladeurs peuvent parfois se montrer doués tous sont loin d'atteindre le même degré de compétences dans l'art délicat de l'occlumencie. ₪

Occlumens confirmés :








Apprentis Occlumens :

Code made by Wanderlust


Dernière édition par The Ministry le Jeu 10 Nov - 23:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin




Les Métamorphomages
It looked black when he was born, but I swear it's turned ginger in the hour since.
#0/4
₪ Les Métamophomages sont aux sorciers ce que les sorciers sont aux moldus : uniques, surprenants et incompréhensibles. Il est extrêmement rare qu'un sorcier naisse métamorphomage, mais ce phénomène peut se produire parfois, sans que l'on trouve forcément d'explication réelle à leur origine. Un métamorphomage possède un talent unique qui consiste à être capable de métamorphoser son apparence à volonté sans user de baguette ni de potion. C'est un don inné qui ne nécessite pratiquement aucun apprentissage. Dès le jour de leur naissance, les jeunes métamorphomages sont capables de modifier la couleur de leurs cheveux et leurs capacités ne feront que croitre au fil des années. Il est possible à un métamorphomage adulte de changer son corps et son visage de manière à ressembler à pratiquement n'importe qui ou quoi que ce soit humain ou animal. Pour cela, il leur suffit de contracter leur visage en songeant à ce en quoi ils veulent se transformer. Ces changements sont très rapides et fluides, mais parfois difficilement contrôlables. Non pas parce que la transformation est difficile à réaliser ou pourrait donner lieu à des aggravations particulières, mais parce que l'apparence crée est difficile à conserver. Ces sorciers ont l'habitude de changer constamment, cela est pour eux aussi naturel que respirer, il leur est par conséquent lassant de maintenir une seule et unique apparence qu'ils jugeront souvent réductrice. Aussi on-t-il plutôt tendance à user leur capacité pour refléter leur état d'esprit ou leurs émotions, qu'ils auront souvent beaucoup de mal à contrôler et encore plus à camoufler.

Même si les métamorphomages changent très souvent d'apparence, leur visage, leur taille et leur corpulence restent les mêmes. Ils peuvent facilement modifier la couleur de leurs yeux et surtout de leurs cheveux, véritable illustration de leurs émotions, mais maintenir un visage plus bouffi ou maigre que leur visage réel leur demande beaucoup plus d'efforts et de concentration que n'atteignent que ceux qui le désir réellement. Souvent, un métamorphomage n'a pas tout à fait conscience de ce qui fait sa différence. Pour eux, leur don unique est la normalité et ce sont les autres qui n'ont simplement pas développé cette aptitude pourtant si naturelle. Ils auront donc du mal à comprendre le rejet dont ils pourraient être victime ou bien le vivront très mal. Ils peuvent attirer la jalousie et la méfiance de leurs voisins, mais auront plutôt tendance à être une source d'admiration chez la plupart des sorciers. Naturellement, la façon dont ce don est accepté et considéré au sein de la famille influenceront beaucoup la façon dont l'enfant ainsi né grandira et se verra. Il existe certains parents, des moldus notamment, qui ne laisseront jamais sortir leurs enfants par peur de ce que le voisinage pourrait dire, tandis que d'autres élèverons leurs petits prodiges en leur passant tous les caprices.

Nous ne saurions dire à quel point ce don est rare et, par conséquent, extrêmement recherché. Il peut permettre à son possesseur d'être un atout précieux dans l'espionnage et le servir utilement selon le choix de son avenir professionnel. Tous les métamorphomages n'atteignent pas forcément le même niveau, certains ne feront jamais rien de plus que changer la couleur de leurs cheveux, même si la plupart développent généralement un bon niveau. Il n'existe pas de cours de métamorphomagie puisque ce don ne peut être acquis que de naissance et non par l'apprentissage, les sorciers et sorcières possédant ce pouvoir doivent donc apprendre par eux-même à partir de leurs propres essais et erreurs, ce qui peut s'avérer plus ou moins glorieux. ₪

Métamorphomages connus :





Code made by Wanderlust


Dernière édition par The Ministry le Jeu 10 Nov - 23:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin




Lycanthropes/loups-garous
You don't know how most of the wizarding world sees creatures like me.
#0/5
₪ La lycanthropie est une très ancienne maladie qui provoque à chaque nuit de pleine lune la transformation en loup de celui qui en souffre. Elle se transmet par la morsure d'un autre lycanthrope lorsque ce dernier se trouve sous sa forme animale et reste, à ce jour, incurable. Cependant, toutes les morsures ne sont pas contagieuses. En effet, prise à temps et avec une bonne dose de chance, une morsure peut se révéler tout à fait bénigne. Certaines personnes tel que les animagi, les vampires, les semi-géants, les vélanes et parfois même les calices ayant bu certains remèdes à l'avance ne peuvent pas être atteints de ce mal. Ce dernier ne semble par ailleurs toucher que les sorciers et sorcières et, beaucoup plus rarement, les moldus - ces derniers ne survivant que rarement aux blessures qu'un loup-garou peut infliger -. Toute fois, que la morsure soit infectieuse ou non, toutes restent redoutables et difficilement soignables. On ne se remet pas aisément d'un lycanthrope dont les crocs peuvent vous laisser des cicatrices qui perdureront à vie malgré tous les sorts et remèdes que vous pourriez utiliser pour les faire disparaitre - le poison des loups semblant également perturber la cicatrisation. Les morsures les plus dangereuses et vénéneuses sont celles infligées durant les soirs de pleine lune, elles conduisent presque immanquablement à la transformation si ce n'est à la mort, cependant, certains lycanthropes sont également capables de se transformer hors pleine lune, un peu à la façon des animagi. Les morsures qu'ils infligeront alors seront, en fonction des cycles de la lune, d'autant plus incurables que dépourvues de poison. Les soirs de nouvelle lune par exemple il sera impossible à un loup de contaminer une victime, mais les morsures ne se refermeront pas sans l'intervention d'un médicomage tandis que plus la lune sera croissante plus le risque de contagion sera élevé mais les conséquences de la blessure moindres.

On ne peut pas être certain qu'une personne a bel et bien été contaminée avant la montée de la première pleine lune suivant la morsure. Si la personne a bel et bien attrapé le virus, elle se transforma dès l'instant où les premiers rayons de lune la toucheront. La transformation est toujours très douloureuse, mais la toute première est la pire. Le corps entier de la personne change tandis que ses vêtements sont lacérés, jusqu'à prendre la forme d'une bête très semblable à un loup. Les lycanthropes sont principalement quadrupèdes, couverts d'une fourrure terne, en apparence identiques à des canidés si ce n'est leurs oreilles et leur museau plus courts et leur toison moins fournie. Ils ont une apparence plus frêle et nerveuse, tout en tendons et en muscles et peuvent se tenir sur leurs pattes arrières durant des périodes très brèves, quelques secondes tout au plus. Leurs capacités physiques sont alors considérablement plus grandes que les loups ordinaires, ils peuvent facilement combattre des animaux plus gros et, s'ils ne parviennent pas à se maitriser, pourront causer des ravages autour d'eux et même s'en prendre à leurs proches. Un lycanthrope transformé n'est pas maitre de ses instincts, sauf s'il boit chaque jour durant la semaine précédent la pleine lune, une potion appelée Tue-loup qui permettra de diminuer la douleur de la transformation et de lui laisser le contrôle lorsque cette dernière survient. Un loup se transformant hors de la pleine lune gardera le contrôle ou se fera envahir par son instinct de la même façon qu'un animagus. Que le sorcier ait le contrôle de ses instincts ou non, il se souviendra parfaitement de tout ce qu'il aura fait en redevenant humain le lendemain. C'est pourquoi beaucoup de loup-garous préfèrent s'enfermer dans des espaces confinés durant toute la période de la pleine lune, quitte à se blesser eux-mêmes, plutôt que risquer de tuer leurs proches et se réveiller le lendemain dévoré de culpabilité.

Quoi qu'il en soit, la lycanthropie est sans aucun doute l'une des malédictions les plus difficile à supporter. Là où les autres dons peuvent parfois être dévoilés et utilisés positivement, un lycanthrope ou loup-garou ne sera jamais traité autrement que comme une menace et un paria. Raison pour laquelle aucun loup-garou ne souhaiterait dévoiler son état à ses proches et encore moins au monde et raison pour laquelle les personnes atteintes de cette maladie renoncent généralement à fonder une famille, se marier ou même tout simplement à s'accorder une vie sociale normale. La lycanthropie est une grande source de solitude pour ceux qui en sont atteint, même depuis de l'invention de la potion Tue-loup, le loup-garou reste perçu comme une menace impossible à canaliser. Le simple statut des sorciers atteints de cette maladie prête d'ailleurs à confusion puisque le ministère hésite encore à les classer en tant qu'Êtres ou animaux. Plusieurs tentatives de recensements et de contrôle des lycanthropes ont déjà été tentés ainsi que de nombreuses méthodes pour tenter de les intégrer à la société magique. Malheureusement, les préjugés à leur égard restent trop grands et aucun loup-garou n'a eut assez de courage pour oser s'afficher comme tel, provoquant finalement l'abandon de ces réformes. Il est pratiquement impossible de dire avec certitude combien de personnes sont atteintes de lycanthropie, c'est un mal assez rare, mais sans doute plus répandu que ce que tout le monde croit. Lorsqu'un loup-garou révèle sa situation, les conséquences peuvent en être très graves. Beaucoup de personnes refusent de donner du travail à des lycanthropes et on ne compte pas le nombre de proches qui se sont enfuis par peur des conséquences. Il est même parfois arrivé au ministère de mettre à l'étude des lois pour obliger les lycanthropes de s'enfermer lors des pleines lunes ou de leur imposer des contraintes encore plus impossible à tolérer. Ce qui, en ces temps troublés, les pousse à suivre Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom dans l'espoir d'obtenir un statut plus stable et reconnu. ₪

Loups-garous connus :





Code made by Wanderlust


Dernière édition par The Ministry le Ven 11 Nov - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin




Les Vampires
Evil creature that roams the night feeding on the blood of living beings.
#0/3 + Dhampirs
₪ Un vampire est, à l'origine, un humain (sorcier ou moldu) qui, des suites d'une morsure ou d'une malédiction, s'est retrouvé contraint de se nourrir de sang pour survivre. Il existe plusieurs espèces de vampires, mais aucune certitude quant à leurs origines propres qui peuvent être assez diverses - bien que la plus courante soit celle de la contamination par morsure. Certains vampires ne sont rien de plus que des sortes de goules suceuses de sangs et ne sont pas reconnus en tant qu'êtres par le ministère tandis que d'autres - ceux dont il sera question ici et que vous pourrez jouer - ont une apparence tout à fait humaine et une vie tout à fait normale (si l'on peut dire). Car, à première vue, en dehors d'un teint blafard et d'une certaine aura fascinante, rien ne distingue un vampire d'un être humain ordinaire. Ils disposent des mêmes capacités cérébrales, leur peau ne scintille pas au soleil, n'arbore ni écailles, ni poils, ni sourcils démoniaques et ils ne partiront pas non plus en fumée si jamais ils traversaient un rayon de lumière par mégarde - bien qu'une exposition prolongée aux UVs entrainera immanquablement des brulures sévères qui, elles, pourront conduire à la mort - ; leurs canines sont assez longues et plus pointues que la moyenne, mais n'atteignent pas de tailles phénoménales et leurs yeux ne changent pas de couleur même s'ils peuvent parfois s'injecter de sang lorsqu'ils savourent celui de leurs victimes. Cependant, on peut noter que certains vampires s'étant totalement laisser aller à leur soif de sang auront tendance à prendre une allure rougeaude et bouffie à cause des quantités de sang de plus en plus énormes qu'ils se sentiront le besoin d'ingurgiter sans que leur organisme ne puisse les assimiler. Effectivement, même un vampire peut devenir obèse.

Non, en réalité, ce qui caractérise le plus les vampires est plutôt interne. Les vampires disposent d'une force, de sens et de réflexes accrus. Un vampire adulte peut être capable de soulever des masses énormes et de propulser un homme en armure sur plusieurs mètres. Les plus aguerris chasseurs sont également capable de flairer le sang de leur proie préférée sur plusieurs kilomètres, de sentir la peur et de percevoir les battements de coeurs de leurs victimes. Leur goût pour le sang est également très développé, un vampire habitué saura déterminer avec exactitude si une hémoglobine est fraiche ou synthétique voir même parvenir à différencier plusieurs individus rien qu'avec une seule goutte de sang - on peut toute fois comparer cette habileté à celle des gouteurs de vins qui ne sauront développer ainsi leur palais sans beaucoup d'entrainement et certains atouts naturels -. Les vampires disposent également d'une forte capacité à la manipulation que ce soit grâce à leur voix envoutante ou leur odeur irrésistible. En effet, il y a dans le sang des vampires certaines substances qui sécrètent des phéromones - que l'on retrouve dans de nombreuses potions - qui parviennent à "séduire" leurs victimes. Il peut être très compliqué de luter face à l'hypnose d'un vampire, voir même impossible si ce n'est pour certains occlumens qui parviennent à se détacher suffisamment de leurs ressentis pour ne pas se trouver totalement sous le charme. Une personne captivée par la manipulation d'un vampire se retrouvera vite incapable de lui résister voir même de penser et son rythme cardiaque finira souvent par accélérer pour augmenter l'afflux de sang.

Tant d'atouts qui visent à faire des vampires de véritables machines à tuer, pensées pour pouvoir traquer, débusquer et aspirer un maximum de sang à leurs proies où qu'elles se trouvent et quoi qu'elles puissent tenter pour résister. Il est très difficile d'affronter un vampire car il résiste particulièrement bien aux maléfices et surtout aux armes moldues. Les vampires disposent de capacités curatives bien plus élevée que la moyenne, cicatrisant en moins de quelques jours là où un humain ordinaire succomberait à ses blessures. Il disposent également d'une longévité accrue - immortels selon certains, mais aucun vampire n'a encore survécu assez longtemps pour le prouver - et d'une jeunesse relativement éternelle. En effet, l'apparence d'un vampire est figée au moment de sa transformation, lui donnant perpétuellement l'âge qu'il avait alors, mais on a pu noter que certains vampires ayant été mordus dans leur enfance ont tout de même pu atteindre une apparence d'adolescent ou de jeunes adultes après plusieurs siècles passés dans d'humiliantes couches sales. Le sang de vampire bu seul dispose de grandes vertus curatives ce qui le rend très recherché par les potionnistes expérimentés (ainsi que leurs cheveux, salives, ongles et tout un tas d'autres morceaux de leur anatomie, vous n'avez pas idée oo).

Luter contre les vampires:
 

Contrairement à ce que l'ont pourrait penser, tous les vampires ne sont pas assoiffés de sang. La famille de vampires la plus ancienne remonte à bien avant Poudlard et la majorité de ses membres à décidé d'opter pour un mode de vie pacifique en adéquation avec le monde sorcier - bien que cela ne soit pas forcément de bon coeur -. Au fil des siècles, les vampires ont été victimes de nombreuses persécutions, faisant même durant un temps l'objet de grandes chasses organisées. S'il est aujourd'hui interdit de tuer les vampires, le ministère ne cesse d'envoyer des Aurors face à ceux qui se montrent trop violents et meurtriers avec plus ou moins de succès. Néanmoins, la plupart des vampires sont parvenus à une intégration paisible dans notre monde, certains étant même parvenus à fonder une famille avec des sorciers et sorcières voir même avec des moldus. On compte aujourd'hui un nombre assez respectable de semi-vampire appelés Dhampirs. Si ces derniers ne sont pas capable et n'ont pas besoin de consommer du sang il leur arrive de récupérer certaines des aptitudes de leurs ancêtres vampiriques (rarement toutes et souvent dans une moindre mesure) qui en font toujours des gens tout à fait passionnants. ₪

Vampires connus :




Semi-vampires ou Dhampirs :





Vous trouverez plus d'indications sur la façon de devenir un vampire dans le chapitre suivant : les calices.


Code made by Wanderlust


Les Calices
Some people are just born with tragedy in their blood.
#Unlimited
₪ Les lois qui régissent les morsures de vampires sont bien plus complexes qu'il n'y parait et ne cessent d'être sujettes à de nombreuses thèses, théories et écrits magiques. Tout d'abord, il faut savoir qu'une morsure simple, celle avec laquelle un vampire se nourrit, ne permet pas la transformation en vampire. Ce n'est pas une épidémie que l'on attrape au premier contact et les vampires ne disposent pas non plus de poison pouvant changer leurs victimes en l'un des leurs. Un vampire peut, de même, boire en quasi totalité le sang de sa victime sans pour autant risquer de la transformer, il convient cependant de ne pas vider intégralement sous peine de, là, risquer de débuter le processus de transformation. Pour transformer une victime en vampire, il faut en premier lieu que le vampire vide sa victime jusqu'à ne lui laisser plus qu'une infime quantité de sang. Il doit alors y avoir un échange entre le vampire et sa proie. La victime doit boire ou entrer en contact avec le sang du vampire durant la morsure jusqu'à ce que le sang du vampire remplace le sien. Il est très important que le sang du vampire et celui de sa victime s'échangent à la même vitesse sous peine de provoquer la mort définitive de la victime et que la victime meurt au terme de l'échange. Si l'échange s'est bien effectué, la victime finira par revenir à la vie au bout de plusieurs heures, elle ressentira dès lors une soif impossible à satisfaire si ce n'est en buvant intégralement le sang d'une autre personne (attention, si le même processus d'échange à lieu lors de cette première "beuverie" le nouveau vampire et sa victime mourront tous les deux). Ce n'est qu'au terme de ce meurtre que la personne deviendra définitivement un ou une vampire. Plus le temps passera plus le vampire perdra goût pour la nourriture ou les boissons de toute sorte qui auront une saveur de cendre, ne trouvant pleine satisfaction que dans le sang humain et, à la limite, animal.

Sorti de ces circonstances, un vampire peut très bien mordre un village entier sans transformer aucun de ses habitants. Il existe néanmoins un autre état à mi-chemin entre le vampire et l'humain. En plus de leur voix suave et de leur parfum démoniaque, les vampires possèdent un autre atout pour prendre au piège leurs proies. Lors de la morsure, leur salive dégage un puissant anesthésiant qui fluidifie le sang pour en facilité l’absorption tout en ayant un effet paralysant sur leurs proies. Un mordu se sentira cotonneux, privé de ses forces, tout à fait mou et incapable de fuir ou de raisonner tout en restant conscient de la situation. Mais si cette salive n'a pas d'autre effet majeur pour quelqu'un n'ayant jamais été mordu, elle peut finir par devenir très addictive auprès de ceux qui ont été mordus à plus d'une reprise. Plus une personne se fera mordre par le même vampire plus la sensation de la morsure lui sera agréable au point de devenir comme une drogue. Cette sensation ne sera qu'accru si le vampire fait goûter un peu de son propre sang à sa proie durant la morsure (rappelons qu'il faut un échange de sang complet pour devenir vampire, quelques gouttes sont insuffisantes lorsque la victime possède encore beaucoup de sang). De son côté, un vampire mordant plusieurs fois la même personne finira par prendre goût à son sang au point qu'il devienne le seul à être suffisamment satisfaisant à ses yeux. Au bout d'un nombre aléatoire de morsures - pouvant aller d'une dizaine à toute une vie - un lien particulier verra le jour entre le vampire et sa proie sous la forme d'une connexion psychique entre eux, on dit alors que la victime devient le calice du vampire. Dès lors, le vampire se trouvera pratiquement incapable de boire le sang d'une autre personne. Comme pour la nourriture, ceux de ses autres victimes perdront peu à peu leur goût jusqu'à lui sembler bien fade tandis que celui de son calice sera une explosion de saveurs. Le calice, lui, verra sa production de sang sensiblement augmenter pour satisfaire les besoins de son vampire, sa capacité à guérir sera également un tout petit peu plus grande et il pourra parfois faire preuve de plus de résistance physique à la fatigue. La nécessité pour le vampire de mordre et celle de son calice d'être mordu tournera vite à une sorte de besoin irrépressible. Si aucune morsure n'a lieu pendant un moment - de plus en plus court à mesure que le lien est établi jusqu'à atteindre une sorte de seuil - les deux ressentiront un manque de plus en plus croissant jusqu'à atteindre le supplice.

Il n'est pas possible pour un vampire d'avoir plus d'un calice et le sang du calice paraitra très acide ou amer à tout autre vampire. De plus, un vampire pourra facilement sentir les émotions de son calice, connaitre son état actuelle et le localiser où qu'il soit - la clarté et l'intensité de cette connexion dépendant de l'affection mutuelle que les deux se portent - il sera donc très jaloux et possessif si un autre que lui venait à mordre son calice et pourra le défendre en cas de danger. Cette défense est par ailleurs indispensable puisque la connexion entre calice et vampire est telle que si le calice meurt son vampire mourra lui aussi - l'inverse sera également très éprouvant, mais un calice pourra avoir un peu plus de chances de survivre que le vampire -. Par conséquent, les vampires prennent grand soin de leurs calices qui en trouvent souvent leur espérance de vie prolongée jusqu'à l'extrême. En contre-partie, les calices exigent souvent une fidélité sans faille de leurs calices qu'ils pourront utiliser comme espions ou toute une foule de service, la dépendance du calice le poussant souvent à obéir sans protester. Néanmoins, si un calice souhaite retrouver son indépendance sans risquer de mourir de chagrin, il reste toujours possible de briser le lien en se sevrant comme pour n'importe qu'elle drogue. Le calice et son vampire doivent cesser de se rencontrer jusqu'à ce que l'organisme du calice se soit débarrassé totalement de la substance anesthésiante du vampire. Cela n'est pas sans douleur, comme n'importe qu'elle addiction, la sensation de manque peut être un supplice et, souvent, calice et vampire ne parviennent pas à tenir suffisamment longtemps.

Une fois le lien rompu - plus ou moins après que la douleur du manque soit retombée - le calice ne pourra plus le redevenir ni avec un autre vampire ni avec son vampire. Il leur sera impossible de rétablir le même lien psychique l'un envers l'autre. En revanche, un vampire pourra toujours trouver un nouveau calice, différent du premier, mais qui n'atteindra jamais la même puissance du lien que le vampire possédait avec son calice d'origine. Il arrive donc que certains calices et leurs vampires se retrouvent pour une morsure de temps à autre par nostalgie l'un de l'autre. Dans ces cas là, le calice ne sentira plus les effets de l'anesthésiant auquel sa transformation en calice l'aura immunisé et, ne ressentant plus le besoin d'être mordu, se faire remordre par son vampire lui sera assez douloureux tandis que le vampire trouvera son sang un peu plus fade bien que toujours légèrement supérieur.

Il est impossible pour un calice, même un ancien calice, de devenir vampire. Tout comme il est impossible pour un loup-garou de devenir calice. Le venin des loups contre-carrant celui des vampires. En revanche, rien n'a réellement été prouvé en ce qui concernait les autres capacités physiques. Un animagus pourrait choisir de rester sous forme animale jusqu'à ce que son organisme se nettoie, étant impossible à un vampire d'avoir un animal comme calice. En revanche, un animagus transformé en calice se trouvera tout aussi incapable de briser le lien sans se sevrer qu'il soit sous forme animale ou pas. Les calices peuvent également se montrer plus résistants à certaines potions dont les ingrédients proviennent de vampires et seront totalement insensible au charme que pourraient avoir d'autres vampires que les leurs.

Pour devenir calice, vous devez obligatoirement avoir trouvé un vampire sur le forum qui acceptera de vous transformer. Vous devrez également acheter votre dépendance à la boutique. Vous pouvez demander dès l'inscription à être un ancien calice, mais nous vous conseillons alors d'avoir un ancien vampire sur le forum ou bien que votre vampire soit mort ou disparu. Les Dhampirs ne peuvent pas avoir de calice et ne peuvent pas non plus le devenir sauf rares exceptions. ₪
Code made by Wanderlust


Dernière édition par The Ministry le Jeu 10 Nov - 20:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin




Les Vélanes
Veela are semi-human magical beings; beautiful women with white-gold hair and skin that appears to shine moon-bright.
#0/5
₪ Félicitations, vous êtes de ceux qui ne se contentent pas d'une seule qualité. En vous se trouvent les valeurs de plus d'un fondateur, à tel point que le Choixpeau lui-même ne saurait dire avec exactitude quel endroit sera le plus adapté pour votre scolarité. C'est donc à vous que reviens la décision finale. Alors que le Choixpeau vous murmure ses suggestions, vous n'avez plus qu'à décider laquelle vous transformerez en réalité. Vous seul(e) pouvez décider quel chemin vous prendrez, mais soyez assuré(e) que désormais c'est à l'intérieur de deux maisons que vous serez accepté(e).  ₪
Code made by Wanderlust


Dernière édition par Admin le Mar 8 Nov - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Admin
avatar
Messages : 64
Mornilles : 516
Admin




La Voyance
Many witches and wizards are yet unable to penetrate the veiled mysteries of the future.
#0/5
₪ Félicitations, vous êtes de ceux qui ne se contentent pas d'une seule qualité. En vous se trouvent les valeurs de plus d'un fondateur, à tel point que le Choixpeau lui-même ne saurait dire avec exactitude quel endroit sera le plus adapté pour votre scolarité. C'est donc à vous que reviens la décision finale. Alors que le Choixpeau vous murmure ses suggestions, vous n'avez plus qu'à décider laquelle vous transformerez en réalité. Vous seul(e) pouvez décider quel chemin vous prendrez, mais soyez assuré(e) que désormais c'est à l'intérieur de deux maisons que vous serez accepté(e).  ₪
Code made by Wanderlust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://runespoor.forumactif.com
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
La magie avancée - Volume 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Magie du Rat Cornu.
» Magie Waaagh.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Runespoor :: Premiers pas :: Administration :: Encyclopedia Magicalis-